Transparente, la pierre.

Publié le par imanita

La vie...
Le sens de la vie...
J'essaye de dénicher le sens à cette vie...
C'est vraiment trop bizarre...
J'ai écrit ce texto dans la nuit, à presque minuit le samedi soir, sous ma couette, et puis je cherchais à l'envoyer et puis je me suis dit sur la longue liste de mes contacts, qui sera à cette heure-ci lucide et prêt à integrer une question aussi banale et aussi complexe? j'ai appuyé sur la touche retour, et je me suis gardée mon message, je me l'envois à moi, moi seule qui me comprends parfaitement, j'ai fondu par la suite dans le flou de ma tete, comme perdue dans cette chambre qui est pourtant mienne, comme perdue dasn cette vie qui fait de moi cet etre si petit ...
A des heures lumières de mes pensées, le roc granuleux figé dans le desert de mon esprit, tendait vers le ciel, ce roc là décrivait l'amoncellement de toutes les journées écoulées depuis ma naissance à ce jour, chaque millimètre est une seconde de ma vie, chaque jour qui se propage dans le flux de cet univers dessine petit à petit la forme rocheuse à sa guise; un jour nuageux gris, dans mon coeur la pierre est scrutée maladroitement, ses contours sont irreguliers, ses angles poitus; un jour ensoleillé, sablonneux, ma pierre est rugueuse, à bords crenelés, creusée de sillons de profondeurs differentes, enlassée de tubérosités saillantes; un autre jour pluvieux, doux, ma pierre est mousse au toucher, bien arrondie, lumineuse... toutes ces pierres s'accumulant, les unes soutenues par les autres, affichaient la silhouette de ma montagne rocailleuse, à multiples reflets, je pourrai lire l'écriture du temps de mes journées sur la surface du grand rocher, habillé de mille couleurs..et moi qui souris et le sourire se forge dans le caillou, et moi qui pleure et ma larme brise le pucelage de ma pierre, et moi qui crie, chose qui m'arrive rarement, ma pierre se lessive sur sa voisine, et moi qui rit et ma pierre s'enlisse radieusement...
Je poursuis ma quête...
Je poursuis la définition du sens de cette vie, je desends du sommet de ma montagne, je frolle le flanc, je saute d'un grand pas vers l'avant, je me retourne, j'exécute quelques pas en arrière, je m'en éloigne pour mieux voir où j'en suis... ma montagne existe depuis vingt sept années lumières embryonnaires, et j'étire mon regard vers cette immensité, que des pierres, des formes particulières, des couleurs et des couleurs, sur une étendue les couleurs sont fades, les pierres sont amorphes, et j'encercle ces pierres là, cette période de ma vie où je dû me soupoudrer, où je me suis anéantie pour ne pas cloitrer mes reves, où mon etre s'est vu chavirer par le vent du temps vers une terre mysterieuse, où se lamentant seule dans mon coin je m'obligeais à ne pas céder aux rouages de l'amertume, je me suis émiettée, je me suis brulée les paumes des mains à vouloir m'accrocher à un torrent de fluides immobiles... je me suis leurrée dans l'arène des misères, je me suis éparpillée dans une dimension inconnue, je n'ai eu que pleurs, écrasements et là j'en garde encore un dégout profond; je promène une énnièmme fois mon regard sur le roc, et je découvre des points verts émanant d'entre les fuseaux pierreux, du vert sur la toile de ma vie, du vert sur le duvet  de mon histoire...
Mon coeur de son étoffe écarlate chante honneur et bravure, jamais Imane jamais, ne prives ton sourire de ce visage, jamais ne confonds lueur d'espoir et survie...
Je prends un bon litre d'air frais entre mes narines, et je lache mon corps dans la nature et je cours sous la douceur du vent...
A la couleur transparente des pierres de ma vie future non encore déssinée, je m'affranchis et j'accompagne mes heures de vie dans l'espace incontourné de mon ciel bleuté,
l'esprit en volée choyeuse.


IB.

Publié dans imanita

Commenter cet article

imanita 05/02/2006 19:48

Taititi   toujours le sourire ouiIacer   jolie la déco effectivement :) merci pour ton clin d'oeil..Teddy    j'ai l'impression de parler à ma petite soeur tellement l'image de bear est réchauffante :)Almknassi   aurores et vagues c'est chamboulé , j'ajuste mes lunettes, remarques j'en porte pas ça doit etre ça :)Travis    merci ça fait plaisir de te s'avoir parmi nous :)Mehdi7  j'approuve toujours moi aussi que tu sois là et ça vient du coeur ;-) tu me dis quand n'oublies pas avant de passer :) AmitièsBsima    :) meme si je le voudrais je crois pas que je changerai je suis tauréro :)Chighaf   oui je te suis sur toute la réflexion elle est bien impévisible la vie,la sérénité est bien la clé de "etre heureux" :)

chighaf 05/02/2006 16:46

Salut ImaneJ'ai déjà lu plusieurs textes à toi, et je me retrouve souvent dans ta façon de te chercher, de naviguer au fin fond de toi même, dans tes questions et dans tes réponses.Le sens de la est laquestion eternelle.Notres façon de vivre, nos choix sont  une forme de réponse.Mais ce qu'il ne faut pas oublier c'est qu'elle est bien courte la vie, bien imprévisible, alors soyons heureux, soyons serein.

Bsima 04/02/2006 14:59

Imanita je resterai toujours subjuguée par ta vision des choses... Tu sais mon amie, ne change pas, pas meme pr n'importe qui... Reste comme tu es... Rare sont ceux qui te comprendront, mais ne baisse pas les bras!!!

mehdi7 02/02/2006 15:45

Lu et approuvé ;-)

Travis 02/02/2006 05:16

C'est pour quand le prochain post????